Kathleen Reynolds

Artiste, interprète, pédagogue

Née aux Etats-Unis, Kathleen est formée à la danse contemporaine chez Merce Cunningham et chez Eric Hawkins. À son arrivée en France en 1985, elle est Lauréate au Concours International de Danse de Paris. Elle est interprète de la Cie Josef Nadj depuis la création de Canard Pékinois à Budapest en 1985 jusqu’à à la création d’Asobu à La Cour d’Honneur du Festival d’Avignon en 2006. Elle poursuit son itinéraire avec les chorégraphes : Alain Rigout (Cie le Grand Grigou), Francesca Lattuada (Cie Festina Lente), Paco Dechina (Cie Post-Retroguardia), Istok Kovac (Cie En-Knap) et Bernardo Montet (Cie Mawguerite). Elle rencontre Antoine et Agathe Rigot et participe à la création de Filao (Cie Les Colporteurs) présenté 220 fois entre 1997 et 2000 en France et à l'étranger. Elle est interprète de la compagnie Catherine Diverrès depuis 1995 (Retours, Cantieri, Echo, Alla Prima, Solides). Parallèlement, elle travaille avec les metteurs en scène Bruno Geslin (Je porte malheur aux femmes mais je ne porte pas bonheur aux chiens), Marcial Di Fonzo Bo (Pusch-Up) et les chorégraphes Germana Civera (Cie Inesperada, Fueron)  et Osman Khelili (Cie Kassen K, Cannibalisme). Depuis 2002, elle se consacre à ses propres créations portées par Ambitrix en France. En 2010, elle fonde avec le plasticien Raphaël Vincent le groupe The Dirty Dozen à Berlin dont l’objectif est la production des happening/performances dans des lieux spécifiques et des espaces scéniques non conventionnels. 

Parcours chorégraphiques adaptés

Faire plaisir à l’enfant ou à l’adulte porteur de handicap, faire naître des émotions, sollicité l’imaginaire, stimuler la créativité …sont les composants essentiels de l’investissement de l’éducation artistique et culturelle portée par la chorégraphe.

Objectifs des parcours chorégraphiques adaptés danse et handicap

- Découvrir son propre corps et appréhender l'espace environnant

- Travailler avec son identité d'enfant/d’adulte, d'enfant/d’adulte avec un handicap

- Danser avec d'autres, former un groupe

- Rencontrer de nouvelles personnes, dans des lieux autres qu’habituels

- Prendre plaisir dans une activité à la fois ludique et responsable

- Se donner une présence créative et expressive

 

En partenariat avec les équipes pédagogiques des établissements, Kathleen Reynolds organise de nombreuses actions artistiques pour sensibiliser tous publics à la danse. Celles-ci se déclinent sous la forme de parcours chorégraphiques adaptés à chaque groupe, allant de la pratique en passant par la rencontre des œuvres. 

 

Grâce aux dispositifs soutenus par les collectivités et l’Etat : Résidence d’Artiste en Milieux Scolaire, Fusion Danse Handicap Bretagne, Bac Danse … Kathleen Reynolds tend à transmettre l’idée d’une danse accessible à tous, aux autres et au monde.